Filtres
catégories
festivals
âges
versions
accessibilité
tarifs
éducation
services
filtres temporaires
visuel-brazza-ouidah-saint-denis

Brazza-Ouidah Saint-Denis

Compa­gnie Eia!
Jeudi 18 janvier
20h
Dès 12 ans Carte École d'art Garderie
Séance passée
Durée

1h40

Tarif

15 € / 20 € (tarif 2)

Garderie

2 € par enfant. Réser­va­tion obli­ga­toire avant le 11 janvier.

Alice Carré pour­suit un travail d’in­ves­ti­ga­tion sur les non-dits de la colo­ni­sa­tion et en inter­roge les effets sur les jeunes géné­ra­tions.
Marina Da Silva, L’Hu­ma­nité

Ça commence comme une double enquête. Melika, jeune dyoni­sienne d’ori­gine togo­laise découvre que son grand-père a fait partie des tirailleurs dits « séné­ga­lais », ces troupes colo­niales enga­gées aux côtés de la France en 39/45, et fouille les zones d’ombre entou­rant son décès. Luz, de son côté, s’in­té­resse à Braz­za­ville, procla­mée capi­tale de la France Libre entre 1940 et 1944, et met à jour l’im­pli­ca­tion de sa propre famille.

À force de sauts dans le passé et dans l’es­pace, Alice Carré fait navi­guer six inter­prètes-danseurs-danseuses de la peau d’un fils de tirailleur mal à l’aise avec son héri­tage, à celle d’un juge arbi­trant sur le sanglant massacre de Thia­roye, ou encore d’un soldat français proche de Vichy. Et inter­roge au passage la façon dont les « amné­sies » de l’His­toire ont colo­nisé les incons­cients collec­tifs pour se muer en racisme systé­mique.

Aparté(s) - Brazza-Ouidah Saint-Denis
Fichier Pdf

Programme de salle de Brazza-Ouidah Saint-Denis

Consulter le pdf
programmedesalle_brazzaouidah
Programme de salle de Brazza-Ouidah Saint-Denis
Bande-annonce Brazza-Ouidah Saint-Denis
Fichier Pdf

Fiche pédagogique pour Brazza-Ouidah Saint-Denis

Par Benjamin Fondu, enseignant-relai
Consulter le pdf
fichepedagogique_brazzaouidahsaintdenis
Fiche pédagogique pour Brazza-Ouidah Saint-Denis
photo-72dpi-brazza-ouidah-saint-denis-photo-de-luc-marechaux-dsc_0828
Brazza-Ouidah Saint-Denis © Luc Marechaux
brazza_18.02-55-scaled-uai-2064x1376
Brazza-Ouidah Saint-Denis © Compagnie Eia!
brazza_jl_v1-7-uai-2064x1376
Brazza-Ouidah Saint-Denis © Compagnie Eia!
brazza_jl_v1-17-scaled-uai-2064x1376
Brazza-Ouidah Saint-Denis © Compagnie Eia!
Lien

Site de la compagnie Eia!

Alice Carré
Consulter
eia-site
Site de la compagnie Eia!
Fichier Pdf

Affiche de Brazza-Ouidah Saint-Denis

Consulter le pdf
aff_brazzaouidah
Affiche de Brazza-Ouidah Saint-Denis

La Faïencerie

Allée Nelson, CS 50012,
Creil 60104 Cedex

Contact

accueil@faiencerie-theatre.com

03 44 24 01 01

Transports

Bus : Réseau de Transport Urbain AXO
Arrêt 8 mai et Michelet (lignes A, B et D)
Transports communs et solutions de covoiturage

Distri­bu­tion

Texte et mise en scène Alice Carré
Colla­bo­ra­trice à la mise en scène Marie Demesy
Choré­gra­phie Ingrid Estarque
Avec Loup Baltha­zar, Claire Boust, Eliott Lerner, Josué Ndofusu, Kaïnana Rama­dani, Basile Yawanke
Créa­tion sonore Pidj – Pierre Jean Rigal
Scéno­gra­phie Char­lotte Gauthier Van-Tour
Costumes Anaïs Heureaux
Lumières Mariam Rency
Régie lumière et géné­rale Made­leine Campa
Assis­ta­nat créa­tion lumière Marine Florès
Stagiaire lumières Maxi­mi­lien Chambe
Regards drama­tur­giques Loup Baltha­zar et Marie Demesy
Produc­tion Véro­nique Felen­bok et Morgane Janoir
Diffu­sion Marie Leroy
Avec les témoi­gnages d‘Armelle Abibou, Yves Abibou, Orchy Nzaba, Malonga Munga­bio, M. Balossa
Avec la parti­ci­pa­tion de Marjo­rie Hert­zog
Docu­men­ta­liste audio­vi­suelle Marie Termi­gnon
Avec le soutien des histo­riens Martin Mourre, Armelle Mabon, et le foyer des Anciens Combat­tants de Braz­za­ville

Mentions

Produc­tion Compa­gnie Eia ! / Le Bureau des Filles
Copro­duc­tion
Compa­gnie Eia !, Centre cultu­rel la Norville, Studio Théâtre de Stains, Théâtre de Choisy-le-Roi, Théâtre la Grange Dimîère de Fresnes, Théâtre Gérard Philipe – Saint-Denis, Théâtre de Bréti­gny
Soutien le Bureau des filles, le Théâtre l’Echan­geur – Bagno­let, Collec­tif 12 de Mantes la Jolie, Région Ile de France et DRAC Ile de France, et le Centre natio­nal des Ecri­tures des Arts du spec­tacle – La Char­treuse. Avec la parti­ci­pa­tion artis­tique du Jeune Théâtre Natio­nal.

Le texte a reçu l’aide à l’écri­ture de la fonda­tion SACD Beau­mar­chais en 2019.

Ce qui pourrait vous intéresser :