Slide 1

Feu! Chatterton

+ Weekend Affair

En partenariat avec la Grange à Musique de la Ville de Creil et l’ASCA de Beauvais

JEUDI 21 MARS 20H30

Creil ~ Salle de la Manufacture


Trois ans après leur premier album Ici le jour (a tout enseveli) couronné de succès, Feu! Chatterton, figure de proue de la nouvelle chanson française, revient avec l’Oiseleur. Le quintette parisien livre un album très maîtrisé, à la fois paisible et sauvage ; toujours teinté de lyrisme et nourri par une ambition poétique.

Arthur Teboul, chanteur dandy au verbe libre et raffiné, imprégné des années 70, ne cache pas ses influences : Léo Ferré, Barbara, Alain Bashung, Dominique A, Jaco Pastorius, et bien d’autres qui parrainent cet album.
Les cinq complices, qui ont grandi dans les années 90 au moment de l’explosion du hip-hop, aiment les confrontations des genres. Ils glissent au milieu de leurs propres textes des mots d’Aragon, d’Apollinaire ou un poème d’Eluard. L’amour des mots les avait menés en 2015 à une expérience de concert littéraire autour du roman L’Amour et les Forêts d’Eric Reinhardt présenté au Festival d’Avignon. Le mélange des styles se ressent aussi dans la musique : l’identité sonore de Feu! Chatterton est fondée sur des éléments du rock, comme chez Led Zeppelin ou Neil Young, des envolées à la Pink Floyd. Ils utilisent aussi des machines emblématiques de la scène techno, le tout orchestré avec la précision d’un orfèvre.

L’Oiseleur, celui qui capture les oiseaux, mais les maintient, selon les mots du chanteur, dans « une captivité sans menace ». Un paradoxe de plus pour ce groupe qui cultive les harmonies au creux des contradictions. Ils tissent ensemble une formule où se mêlent avec une grande poésie ambiances planantes, pulsations actuelles, déflagrations synthétiques et riffs de guitare. Un concert unique en région !




Weekend Affair


Après 3 années aux services d’un rock électronique chanté en anglais, le duo Weekend Affair a sorti en janvier 2018 un deuxième album, Du Rivage, plus dansant dans la langue de Molière chez Partyfine, l’écurie de musique électronique gérée de main de maître par le producteur Rémois Yuksek.

Depuis plusieurs années, Cyril Debarge collectionne les raretés disco et la relecture du style par la scène New Yorkaise du début des années 2000 et de son côté, Louis Aguilar a mis de côté les discographies chéries de Tom Waits, Dylan et confrères pour découvrir la chanson Française des Vian, Bécaud, et Brel qu'il n'avait pas encore pris soin d'écouter dans les moindres détails. Les moments de créations musicales qui jalonnent ces pratiques d'audiophiles mono-maniaques vont naturellement transpirer de ces influences.

C'est à ce moment que Pierre Alexandre Busson aka Yuksek a décidé d'apparaître dans la vie du tandem avec un texto qu'il enverra le 23 décembre 2015 à Cyril, rencontré sur scène avec son autre groupe We Are Enfant Terrible quelques années auparavant.

Après s'être entouré de Rubin Steiner pour les premières productions, sur ce disque, de nouveaux invités de prestige ont apporté leur talent au duo. L'artiste Cléa Vincent accompagne Louis dans le refrain d'une histoire d'amour éphémère et une partie de la finesse des arrangements est un cadeau d'Albin de la Simone et de son intelligence de la bonne note au bon moment.




Réserver

Partenaires

La Grange à musique de la ville de Creil
et l'ASCA de Beauvais

Informations & Tarifs

Tarifs : de 25 € à 32 €
Durée : 1h30

Musique Musique

Évènement Facebook

Distribution

Photo © Sacha Teboul

Crédits

Production : Asterios Spectacle